LES LOUPS : MYTHOLOGIE



ORIGINES

Les histoires de loups garous remontent à la mythologie grecque. C’est Pétrone qui décrivit le premier le phénomène. Elles se sont rapidement répandues dans l’Europe puis le monde entier.

DEFINITION

Le terme commun est celui de Lycanthrope. Etymologiquement, ce terme se compose de deux racines grecques «Lycos-Lukos » voulant dire loup et « anthropos » signifiant être-humain. En vieux français, cela à donné « leus warous ». « Leus » se traduisant par loup. Par la suite, on parle de « loup-garou ». Comme son nom l’indique donc, il s’agit d’un homme-loup, un être-humain capable de se transformer partiellement ou complètement en loup. Ils sont souvent considérés comme maléfiques et combinent les capacités du loup et de l’homme (force, agilité, férocité, instinct animal, …).

LEGENDES

D’après les différents mythes et légendes, la transformation à lieu lors des phases de pleine lune. Elle a une durée qui peut varier de 3 à 12 nuits selon les croyances. Pendant la nuit, il marche à quatre pattes et hurlent comme un loup. Il peut également provoquer des carnages, se nourrissant de bétails ou de chairs humaines fraîches. Cependant, lorsqu’il reprend forme humaine, il ne se souvient plus de rien.
Il existe cependant une autre sorte de loup-garou que l’on appelle modificateur ou Changeling. Pour eux, la lune n’intervient pas dans la transformation. Ils sont capables de se transformer à volonté. Certaine personne ne les considerent d’ailleurs pas comme des loup-garous car dans le cas des modificateurs, la forme animale n’est pas toujours le loup.

LE LYCANTHROPE DANS LES CULTURES

En angleterre, on les appelle « Werewolf ».
En latin, le terme serait « volkodlac » soit « qui retourne sa peau ». Ce terme est aussi utilisé en Bulgarie et en Serbie.
Enfin les termes Tchèque « Vukodlak » et grec « Vrykolakas » veulent également dire « vampire ».

MECANISME DE TRANSFORMATION

Dans certains cas, elle est involontaire, suite à une morsure par un loup, un chien sauvage ou un autre lycanthrope, Mais elle peut être volontaire, suite à un pacte avec les forces maléfiques, un rituel.
D’autres raisons peuvent être évoquées comme la transmission héréditaire, une exposition à la pleine lune, le fait de se draper dans une peau de loup, de manger de la viande humaine, …

APPARENCES

Elle varie selon les croyances et les légendes. Ce sont soit de véritables loups immenses ou seulement un être humain ayant une apparence de loup. Dans ce dernier cas, il se tient debout comme un homme mais arbore des caractéristiques animales comme les poils, un museau, des dents et des oreilles pointus, des griffes, une queue et des pattes. Sous sa forme humaine, l’homme peut être plus poilu et gardé des traces de sa transformation. Dans certaines légendes, on dit que l’homme à sa fourrure sous sa peau et que lors de la transformation, il retourne celle-ci.

LES LOUPS A LA TELEVISION ET AU CINEMA

Comme pour les vampires, les loup-garous ont fait l'objet de plusieurs oeuvre au cinéma et à la télévision. Pour le cinéma, on citera bien entendu la trilogie Underworld où les lycans et les vampires s'affrontent dans une guerre sans merci. Mais les premiers films ,ayant pour personnage principaux un loup-garou, remontent a très longtemps. Déjà en 1913, The Werewolf  (Henry MacRae) sortait aux USA. Pour la France, le premier remonte a 1925, simplement intitulé Le loup Garou ( Pierre Bressol). Vient ensuite Le monstre de Londres (Stuart Walker) en 1935 ou Frankestein rencontre le loup-garou (Roy William Neill) en 1943. Plus récemment, on citera le loup-garou de Londres (John Landis) en 1981 et son remake Le loup-garou de Paris (Anthony Waller) en 1997. Et dernièrement Wolfman (Joe Johnston) en 2010. Pour la télévision, on retiendra la série pour adolescent Le loup-garou du Campus de 1997 à 1999.




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement